Ta deuxième vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une :

Ta-deuxieme-vie-commence-quand-tu-comprends-que-tu-n-en-as-qu-une.jpg

Auteur : Raphaëlle Giordano

Editions : Eyrolles

Pages : 242


Résumer : Camille, trente-huit ans et quart, a tout, semble t-il, pour être heureuse. Alors pourquoi a-t-elle l’impression que le bonheur lui a glissé entre les doigts ? Tout ce qu’elle veut, c’est retrouver le chemin de la joie et de l’épanouissement. Quand Claude, routinologue, lui propose un accompagnement original pour l’y aider, elle n’hésite pas longtemps : elle fonce et repart à la conquête de ses rêves.

Mon avis : Je n’ai pas pour habitude de lire des livres sur le développement personnel. D’ailleurs celui-ci est mon tout premier. Il est sous forme de Roman, ce qui, je pense, est pas mal pour commencer. Plutôt que la forme classique qui à mon sens peux être un peu complexe est barbante (pour en avoir déjà feuilleté quelques uns).

Ici, on va rencontrer Camille, qui est à un moment de sa vie où elle ne sait plus ce qu’elle désire vraiment. Elle a l’impression que son bonheur lui file entre les doigts. Mais quand elle fait la rencontre de Claude, routinologue, les choses pourraient bien changer pour elle.

C’est un livre qui se lit très vite. Et si je devais donner qu’un mot pour le qualifier, ce serait « bonbon ». Un livre bonbon. Vous savez ce genre de lecture, dès que vous entamer un nouveau chapitre vous savez déjà qu’il va encore être génial. Et ben, ce fut exactement ça. ça fait énormément réfléchir, ça nous fait analyser notre vie et pointer du doigt les choses qu’on aimerait améliorer, et en plus de ça, l’auteur nous donne et nous explique comment réussir a améliorer ou a changer des choses. Une thérapie à la maison bien au chaud avec une bonne tasse de thé, que demander de plus ?

L’histoire est très belle. Je me suis beaucoup attachée à Camille, qui est une femme peu sûr d’elle et qui se dévalorise trop souvent (Comme beaucoup (malheureusement) dans notre société). Elle veut faire plaisir aux personnes de son entourage, et parfois même aux dépens de ses envies et de ses propres choix. Claude est également un très beau personnage, qui est la tout au long de l’évolution de Camille, et qui l’aide à prendre conscience des choses.

Tellement de choses dans ce livre sont vrai, et le fait de les lire nous aide à mieux réaliser tout ça.

Je vous le conseille vivement, même si vous n’êtes pas adepte du développement personnel (comme moi) il en vaut le détour.

Publicités

Des amis si proches :

5121Cr6WufL._SX210_

Auteur : Danielle Steel

Editions : Presses de la cité

Pages : 251


Résumer : Depuis la maternelle, Andy, Izzie, Billy, Gabby et Sean sont inséparables. Leur amitié a surmonté les difficultés de l’adolescence, les disputes et les jalousies. Ainsi, même à l’université, alors que chacun suit ses rêves et vit ses propres expériences, leur complicité reste intacte. Mais un événement tragique risque de changer la donne. Les cinq amis vont devoir faire face, ensemble, tout en sachant que rien ne sera plus jamais comme avant.

Mon avis : Je ne m’attendais pas à grand chose en lisant ce livre. J’ai déjà lu trois livres de cette auteure. Je me rappelle les avoir bien aimés, mais pas autant que celui- ci ! Je passe toujours un bon moment en lisant du Danielle Steel, mais là, elle a vraiment fait fort ahah.

On va donc suivre, Andy, Izzie, Billy, Gabby et Sean qui se connaissent depuis l’enfance et qui sont inséparables. Ils grandissent ensemble, et quand ils sont à l’université un événement tragique va arriver. Ils vont devoir faire face à ça, mais leurs vies ne seras plus jamais la même.

J’ai vraiment beaucoup aimée les cinq personnages présents dans cette histoire. L’auteur nous raconte leurs vies, de la maternelle jusqu’à l’université, et encore un peu plus loin même. A la fin du livre j’ai eu l’impression de les connaître par cœur, un peu comme si je fessais parti de leurs bandes.

Si je dois trouver un petit défaut à ce livre (qui n’en est pas vraiment un), c’est que l’événement tragique dont il est question dans le résumer, met un moment à arriver. A plus de la moitié du livre pour être exacte. Donc ça peut faire un peu long. Mais pour ma part, ça ne m’a pas dérangée. Alors certes, j’attendais cet événement vu que je l’avais lu dans le résumer, mais j’ai tellement aimé voir évoluer les personnages et apprendre à les connaître, que c’est passer super vite. Mais je tenais quand même à préciser ce petit point, qui pourrait peut-être en déranger certain.

Ce livre ma littéralement bouleverser, déchirer, tout ce que vous voulais. Il m’a marqué et ça pour un sacré bout de temps, je pense. Danielle Steel m’a fait passer par tous les sentiments possibles et inimaginables. Je ne compte pas le nombre de fois où j’ai pleurée, que ce soit de joie ou de tristesse.

J’avoue avoir détesté l’auteur par moment ahah, du genre, « non mais tu ne peux pas nous faire ça la, ce n’est pas possible ». Cette bande d’amis n’est pas épargnée par la vie.

A l’heure ou j’écris cette chronique, je n’arrive pas à savoir si cette lecture est un coup de cœur ou pas. Mais ce que je peux vous dire, c’est de foncer l’acheter et de vite le dévorer. Et par la même occasion, de venir me donner votre avis !

Bonne lecture.

Les filles au chocolat : Coeur Coco Tome 4 :

51jibVn5lxL._SX330_BO1,204,203,200_

Auteur : Cathy Cassidy

Editions : Nathan

Pages : 222


Résumer :

Je m’appelle : Coco Tanberry

Mon âge : 12 ans

Je suis : idéaliste

Mon style : jeans et bottes en caoutchouc

J’aime : le chocolat et les nuits à la belle étoile !

Je rêve : de sauver les espèces animales en voie de disparition

Mon problème : personne ne me prend jamais au sérieux…

Mon avis : Après avoir lu un roman assez lourd , j’avais envie que d’une seule chose : de légèreté et surtout une valeur sûre. Donc, évidemment, mon choix a vite été fait:) !

Dans ce tome-ci, on va être dans la peau de Coco Tanberry, qui est la cadette de la famille. Elle adore les animaux et veut devenir vétérinaire.

Encore un tome qui se lit très rapidement et avec bonheur. Je dois quand même dire que ce n’est pas mon tome préférer, car à mon sens, il aborde moins un sujet profond. Par exemple le tome d’avant, Coeur mandarine, abordée le sujet de l’anorexie, alors que celui-ci, aborde le fait d’être la dernière enfant de la famille, et donc, le fait d’être considéré comme un bébé, que personne ne la prend au sérieux et n’écoute ce qu’elle dit. Un sujet important dans l’adolescence certes, mais à mon sens moins profond.

Dans ce tome, Coco va tout faire pour sauver un poney. Qu’importent les conséquences. J ‘aime beaucoup ce personnage, innocente et sur d’elle. Avec l’insouciance de la jeunesse qui est juste trop adorable.

Pas grand-chose à dire de plus. J’ai passé un bon moment avec ce livre et j’ai toujours aussi hâte de lire les tomes suivant.

Et vous ? Vous aimez cette série « les filles au chocolat » ?

Calendar girl Février :

CALENDAR-GIRL2


Auteur : Audrey Carlan

Editions : Hugo Roman

Pages : 153

Résumer : Mia se rend à Seattle où elle sera la muse d’un célèbre peintre français. L’amour sur toile, tel est le titre de l’œuvre du bel artiste avec lequel elle va partager ce mois qui sera riche en émotions. Il faut dire qu’Alec est surprenant dans son travail et qu’il a cette manie si sexy d’utiliser des expressions françaises lorsqu’il s’adresse à Mia.

Mon avis : J’ai était très contente de retrouver Mia. Son univers. Sa nouvelle ville. Et bien sûr son nouveau client. Et quel nouveau client ahah. Un vrai phénomène. C’est donc à Seattle que Mia se rend, pour être la muse d’Alec, un artiste peintre français. Alec est un vrai phénomène, il n’a aucune gêne et aucun tabou. Et son univers est assez particulier.

Ce que j’aime dans ses petits romans qui se lisent très vite, c’est voir l’évolution de Mia. Elle devient de plus en plus sur d’elle et toutes les expériences que ce métier lui fait vivre, lui son bénéfique malgré le contexte un peu (beaucoup) spéciale.

Ce qui est bien également, c’est qu’a chaque roman on change complètement de ville, de personnages.. Mia reste toujours le centre de l’attention évidemment, mais c’est agréable de découvrir d’autres personnages.

C’est une petite chronique que je vous fais aujourd’hui, car j’ai un peu peur de vous spoiler.

J’ai hâte de lire le tome suivant pour retrouver Mia.

Maintenant qu’il est trop tard :

9782266257534


Auteur : Jessica Warman

Editions : Pocket Jeunesse

Pages : 280

Resumer : Les adultes font la fête à l’étage, le soir du nouvel an. Samantha veille avec Remy, son meilleur ami, sur sa petite sœur, Tabitha. Elle dort paisiblement à leurs côtés. Soudain le père Noël entre dans la pièce, attrape Tabitha et l’emporte sous leur regard impuissant.

A 17 ans, Sam revient avec sa famille sur les lieux du drame. La jeune fille retrouve Remy. Ensemble, ils réalisent qu’ils ont peut-être envoyé la mauvaise personne en prison.

Mon avis : ça fessait plus d’un an que ce livre traîner dans ma PAL. Je ne sais pas pourquoi je repoussais toujours le moment de le lire.. Je me disais « oh ce n’est pas le moment », « pas la bonne saison.. », enfin bref, j’ai bien fait de me décider enfin à le lire.

La nuit du Nouvel An, Samantha et Remy veillent sur Tabitha la petite sœur de Samantha. Mais alors que Tabitha est endormie, le père Noël vient et enlève la petite fille. Quelqu’un est envoyé en prison pour avoir commis cet enlèvement, mais 17 ans plus tard Samantha et Remy se retrouvent et se disent que ce n’est peut-être pas la bonne personne qui est allé en prison.

Ce livre m’a chamboulée, déjà l’histoire est dure, mais le point de vue de Samantha est poignant. Cette tragédie a détruit sa famille et la détruit elle par la même occasion. Elle dois subir tout les jours, le fait qu’elle était dans la chambre avec sa petite sœur, mais n’a rien fait pour la sauver. Le livre se lit très vite, le suspense que l’auteur nous met le rend addictif. Je ne me suis pas attachée particulièrement aux personnages. Il y a seulement Samantha qui m’a touché. L’auteur a une très belle plume, elle décrit très bien les émotions de Samantha, ce qu’elle ressent.

Je ne parle presque jamais de la couverture d’un livre, mais la, je la trouve vraiment parfaite pour l’histoire. Plusieurs fois pendant ma lecture, j’ai regardé cette couverture et ça m’a serré le cœur.

Si j’ai un défaut à trouver à ce livre, ce serait le fait que l’histoire met un moment à se mettre en place, et c’est seulement sur les quarante dernière pages que le suspense et les révélations s’ enchaînent.

J’ai était surprise par la fin, je ne m’attendais pas du tout à ça. Je dois avouer que j’ai versé ma petite larme.

Je vous recommande vivement ce livre.

Et avec ce livre, je valide ma première lecture du Challenge « ABC Jeunesse » créer par EmmaV sur livraddict.

Le crime de L’Orient Express :

christieagatha-lecrimedel-orientexpress-9782253237174_0

Auteur : Agatha Christie

Éditions : Le livre de poche

Pages : 405


Résumer : Un train de luxe bloqué par la neige, un cadavre lardé de plusieurs coups de poignards. A Hercule Poirot de démasquer le coupable parmi les douze passagers du Wagon.

Mon avis : Avant de lire ce livre, je n’avais jamais lu d’Agatha Christie, et je dois dire que j’ai fait une belle découverte. Ce qui m’a donné envie de lire le livre, c’est la sortie récente du film. Et j’aime lire le livre avant le film, je ne sais pas pour vous ?

Comme je vous ai dit dans une chronique précédente, je n’étais pas trop thriller, roman policier.. Mais je dois dire que depuis quelque temps, j’adore ça et je me tourne volontairement vers ce genre de lecture. J’ai rencontré le fameux Hercule Poirot à travers ce livre, et ce personnage m’a beaucoup plu. Très calme et sur de lui, il sait mettre les personnes qu’il interroge mal à l’aise.

Pour faire un rapide résumer, il y a un meurtre commis à bord d’un train et le coupable se trouve dans le train. Hercule Poirot doit déceler cette énigme, parmi les douze personnes présentes à bord du wagon.

L’histoire ne traîne pas avant de se mettre en route, on rentre très vite dans le vive du sujet et ça, c’est génial. Il y a un suspense jusqu’au bout, on apprend énormément de chose, et on n’a toutes les clés en main pour trouver le coupable en même temps que Hercule poirot, mais pour ma part j’ai était surprise par la fin, je ne m’y attendais pas du tout. Normalement, quand je lis un livre policier, j’ai toujours une hypothèse, une petite idée de qui ça pourrais être, mais là, je n’en avais aucune idée. Les illustrations tout au long du livre permettent de mettre un visage sur un nom, même si elles n’ont rien à voir avec les acteurs du film.

Donc ce livre m’a donné envie de découvrir d’autres romans d’Agatha Christie, et il y en n’a beaucoup avec Hercule Poirot. Ma wish-list risque d’exploser ahah.

Je pense regarder le film assez rapidement.

Je vous conseille vivement ce livre et n’hésitez pas à me donner vos impressions.

Vous l’avez vu venir vous cette fin ?

Calendar girl Janvier :

CALENDAR-GIRL1

Auteur : Audrey Carlan

Éditions : Hugo Roman

Pages : 154


Résumer : Mia vit avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Elle rêve de devenir comédienne. Depuis le départ de sa mère, son père s’est mis à boire et à jouer. Il emprunte un million de dollars qu’il perd et ne peut rembourser. Le prêteur sur gages l’envoie dans le coma. Mia doit assumer la dette de son père.

Quelle solution va-t-elle trouver ?

Mon avis : Bon j’avoue je suis en retard.. mais tant pis, j’ai décidé de lire cette série cette année. Je vais lire un tome par moi comme il est recommandé de le faire.

Ici on va rencontrer Mia, une jeune femme qui vit avec son père et sa petite sœur. Suite au mauvais comportement de son père, qui se retrouve dans le coma et avec une dette d’un million de dollars, Mia doit assumer ça et trouver cet argent sinon son père mourra.

Je pense que si vous avez un peu entendu parler de cette histoire, vous savez qu’on va parler d’escorte girl. Chaque mois Mia devra changer d’homme et de ville.

J’ai pas mal appréciée ma lecture, sans prise de tête et très drôle. En plus de ça, ce sont des petits livres qui se lisent très vite, en une matinée s’est bouclée, et ça des fois, c’est appréciable. Le personnage de Mia est attachant, c’est une femme forte qui veut prendre sa vie en main et être indépendante. Pour moi, ce livre, il faut le lire sans trop se poser de question, juste passer un bon moment et bien rire.

En revanche, si vous n’appréciez pas trop les histoires ou les scènes de sexe sont récurrente et assez détailler, je vous conseille de fuir. En tout cas pour ce premier tome.

J’ai hâte de lire la suite le mois prochain et de voir quelles aventures Mia va bien pouvoir vivre.