Paranoïa :

41dwqQkIqQL._SX210_

Auteur : Melissa Bellevigne

Éditions : Hachette roman

Pages : 312


Résumer : Lisa Hernest, psychiatre spécialisée dans les cas complexes, est appelée à l’institut Saint-Vincent. Elle va rencontrer sa nouvelle patiente : Judy Desforêt, vingt ans et enceinte de cinq mois, internée pour paranoïa et hallucinations.

Dès leur première entrevue, Judy fait preuve d’une lucidité et d’un discernement hors pair. Et plus Lisa apprend à la connaître, plus leurs échanges viennent ébranler ses propres convictions. Entretient après entretient, Judy lui livre en effet une curieuse histoire, mêlant sa quête des racines familiales en Angleterre et la présence d’un certain Alwyn, cet homme qui la suit comme son ombre depuis toujours.

Progressivement, Lisa, l’experte en âmes fragiles, sent ses moyens lui échapper et Judy la déstabiliser. A mesure que les mois passent et que la date de l’accouchement approche, la vérité paraît s’éloigner.

Mon avis : Melissa Bellevigne est une auteure française qui a un blog et une chaîne youtube, consacrer à la beauté, mais également au petit conseil pour les mamans. C’est comme ça que je l’ai connu, et quand elle a annoncé la sortie de son livre et surtout, qu’elle a parler du résumer, je suis directement allée l’acheter.

Ici, on va rencontrer Lisa, une psychiatre renommée, qui va devoir faire face à une patiente particulière, Judy. Judy qui est victime de paranoïa et d’hallucination et qui est enceinte de cinq mois.

J’ai beaucoup aimée ma lecture, c’est un véritable page-turner qu’on ne peut pas lâcher. On a envie de connaître la suite, et surtout de savoir qui est réellement Judy, quel est son histoire et est-elle vraiment folle ? A chaque fois que l’ont ce fait une théorie, il s’avère qu’elle est complètement fausse, l’auteur nous surprend du début à la fin. Judy est un personnage très complexe et très dur à comprendre, mais elle est très attachante et son histoire m’a touchée. Il reste quand même beaucoup de mystère et de question sans réponse concernant ce personnage. Mais je pense que le tome 2 sera là pour répondre à tous ça. Lisa, elle, se retrouve complètement perdue et désemparer face à cette patiente qui la touche énormément, un peu trop même. Elle a du mal à faire la part des choses entre son travail et sa vie privée, ce qui risque de lui porter préjudice.

J’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteur, bien détaillé, mais sans en faire trop. Avec ce roman, elle nous retourne complètement la tête et nous fait douter de tout. Pour son premier roman, elle a vraiment fait fort, et j’espère que le tome 2 seras à la hauteur de celui-ci. Je ne vais pas le lire dans l’immédiat, mais ça ne serait tarder:) !

Et vous ? Vous vous êtes lancé dans ce roman ?

Publicités

Il était un secret :

téléchargement

Auteur : Kathryn Hughes

Éditions : Calmann Levy

Pages : 343


Résumer :

Une virée entre amis s’achève en tragédie.

Une jeune veuve trouve un bébé abandonné sur le pas de sa porte.

Une mère se bat pour sauver son fils de la maladie.

Alors que ces destinées brisées par le temps nous plongent dans des tourbillons d’émotion, la force de l’amour leur permettra de se croiser et de s’unir sous le sceau d’un secret enfin révélé.

Mon avis : Kathryn Hughes est l’auteur du roman best-seller « il était une lettre », que je n’ai toujours pas lue. Oui oui je sais honte à moi. Je vais sûrement bientôt remédier a ça.

J’ai donc lu « Il était un secret » et j’ai qu’un seul mot à dire, « waouu ». Ce livre est époustouflant. Je ne vous fais pas de résumer de l’histoire car, je pense qu’il est bien de la découvrir par vous-même. Mais ce que je peux vous dire, c’est que ce livre parle de secret de famille, et quel secret !

Je ne connaissais pas la plume de Kathryn Hughes et j’ai juste adorée. Elle transmet à travers son écriture des tonnes et des tonnes d’émotions, toutes aussi poignantes les unes que les autres. Elle nous parle de ses personnages d’une façon tellement particulière et touchante, que l’on ne peut que s’attacher à eux. Tous sans exception.

Si je dois trouver un point négatif à ce livre c’est le fait qu’au début du roman, on n’a beaucoup d’informations et beaucoup de personnages différents, ce qui fait que l’on peut se perdre facilement. Mais se qui ce passe par la suite nous fait oublier ce point négatif, et pour ma part j’ai réussi au fil des pages à savoir qui était qui.

A travers cette lecture, l’auteur nous montre que bien souvent les secrets de famille finissent toujours par être révélé au grand jour. Et que mieux vaut ne pas mentir aux personnes que l’on aiment, car bien souvent on le regrette.

Ce livre est addictif, je n’ai pas réussi à le lâcher, il m’a fait faire des nuits blanches, ce qui ne m’arrive que très rarement. On veut savoir la suite et on a cette histoire en tête toute la journée, à faire des suppositions et a essayer de savoir le vrai du faux. Et c’est là que l’auteur nous surprend, en nous fessant des révélations auquel, pour ma part, je n’avais pas du tout pensé, et c’est la toute la beauté de ce livre.

En gros, je pense que vous l’aurez compris, ce livre est un gros coup de cœur pour moi. Et il me tarde de vite me procurer son premier roman:) !

Un soir à Paris :

un soir a paris

Auteur : Nicolas Barreau

Éditions : Héloïse d’Ormesson

Pages : 314


Résumer : Un soir, Alain Bonnard se décide enfin à aborder la belle inconnue qui, chaque mercredi, assiste à la dernière séance dans son cinéma. Entre Mélanie et lui, c’est le coup de foudre ! Et lorsqu’un célèbre réalisateur américain annonce qu’il veut tourner son prochain film au Cinéma Paradis, Alain est persuadé que la chance lui sourit. Mais le rêve tourne court : Mélanie disparaît sans laisser de traces. Parviendra-t-il à forcer le destin et à la retrouver ?

Mon avis : J’avais adoré le roman « le sourire des femmes » du même auteur, donc quand j’ai vu ce livre dans la bibliothèque de mon village, je l’ai immédiatement emprunté.

Malheureusement ça ne l’a pas fait pour moi. J’ai trouvé que l’histoire était très longue à se mettre en place. Il y a beaucoup de longueur. Des passages qui pour moi n’étaient pas forcément utiles. L’histoire en elle-même est sympa, Alain, propriétaire d’un cinéma, voit tous les mercredis la même jeune femme dans son cinéma et décide un jour de l’aborder. Ils tombent tous les deux amoureux, mais soudainement la jeune femme disparaît.

Le résumer m’a donner très envie de le lire, mais j’ai peut-être eu des attentes un peu trop grandes, et donc j’ai était déçus. Je m’attendais à plus de rebondissements, alors oui il y a des découvertes surprenantes, mais pas assez à mon goût, et surtout l’auteur met trop de temps avant de nous les dires.  Le suspense est quand même présent, j’avais envie de connaître la suite, de savoir si Alain allait retrouver celle qu’il aime. Mais malgré ça, je me suis quand même ennuyé. Je n’ai pas réussi à m’attacher aux personnages et quand c’est comme ça j’ai énormément de mal à vraiment entrer dans l’histoire.

Cela n’enlève en rien le fait que Nicolas Barreau a une très jolie plume, très poétique. Donc je me laisserais tenter par ses autres romans.

Sur Livraadict « un soir à Paris » est assez bien noter, donc n’hésitez pas à me dire ce que vous en penser.

Les filles au chocolat : Coeur Vanille tome 5 :

bm_CVT_coeur-vanille_9880.jpg

Auteur : Cathy Cassidy

Editions : Nathan

Pages : 259


Résumer :

Je m’appelle : Honey Tanberry

Mon âge : 15 ans

Je suis : Rebelle et sensible

Mon style : Tongs et robes de plage

J’aime : La liberté

Je rêve : D’une vie heureuse, sans drame et sans trahison

Mon problème : Je détruis tout ce que j’aime

Mon avis : Encore un très bon moment passait en compagnie de ce livre, avec ces personnages et tout l’univers qu’il y a autour.

Dans ce tome-ci, le focus va être sur Honey Tanberry, l’aînée de toute la famille. C’est une adolescente compliquée, qui va se retrouver loin de ses sœurs et de sa maman, car elle part rejoindre son père, afin d’être plus heureuse. Mais tout ne se passe pas comme prévu évidemment. On va aborder ici le sujet du harcèlement, qui touche malheureusement beaucoup trop de jeune de nos jours. Mais également les adultes.

C’est quelque chose de très grave selon moi. Car si certaines personnes parviennent à garder la tête hors de l’eau, d’autres réagissent bien différemment, et ça peut mener à des suicides ou à des troubles en tous genres. La façon dont ça a était abordé m’a bien plu. La morale de l’histoire est très belle et très vraie également. J’aurais apprécié de lire ce livre à l’époque ou j’étais au collège et ou tous ces problèmes était mon quotidien. Les dangers des réseaux sociaux sont aussi beaucoup présent, et ça met en garde sur ça. Et sur le fait de ne pas avoir n’importe qui sur les réseaux…

C’est donc pour moi un livre (et une saga en général) à mettre dans les mains de tous les adolescents.

Mais à part ce sujet très sérieux, il y a aussi une belle histoire d’amour comme on les aime. J’ai donc hâte de lire la suite (qui est le dernier tome), même si je n’ai pas du tout envie de quitter cet univers.

La fille de Brooklyn :

La-fille-de-Brooklyn

Auteur : Guillaume Musso

Editions : Xo

Pages : 562


Résumer : Je me souviens très bien de cet instant. Nous étions face à la mer. L’horizon scintillait. C’est là qu’Anna m’a demandé : « si j’avais commis le pire, m’aimerais-tu malgré tout ? »

Vous auriez répondu quoi, vous ?

Anna était la femme de ma vie. Nous devions nous marier trois semaines après. Bien sûr que je l’aimerais quoi qu’elle ait pu faire. Du moins, c’est ce que je croyais, mais elle a fouillé dans son sac d’un main fébrile, et m’a tendu une photo.

-C’est moi qui ai fait ça.

Abasourdi, j’ai contemplé son secret et j’ai su que nos vies venaient de basculer pour toujours.

Mon avis : Je suis une grande fan de Guillaume Musso. J’ai lu quasiment tous ces romans. Celui-ci est un thriller.

Anna, une belle jeune femme, est sur le point de se marier avec Raphaël. Mais un soir, alors que tout va pour le mieux, elle va lui montrer une photo, et tout va basculer.

Ce roman se passe dans un lapes de temps très court, seulement 3 jours. J’ai beaucoup aimée ce format-là, car il donne un bon rythme à la lecture, on n’a pas le temps de s’ennuyer. Raphaël va tout faire pour percer le mystère du passer de sa futur épouse. En très peu de temps, on a énormément de révélations, de rebondissements. Du Musso par excellence.

Je me suis attachée aux personnages, comme toujours les descriptions de cet auteur nous permettent de connaître le personnage par cœur. C’est un point que j’adore. Malgré tous ses bons points, je n’ai pas eu un coup de cœur pour ce livre comme avec les autres romans de l’auteur. J’ai trouvé qu’il manquer quelque chose à l’histoire, un petit plus. Et peut être approfondir un peu plus certain passage de l’histoire.

Ce fut quand même une bonne lecture, je vous la recommande, et j’attends vos avis avec impatience.

Timide :

51Oj1GcteLL._SX210_

Auteur : Sarah Morant

Éditions : Hachette

Pages : 449


Résumer : Discrète parce que c’est tellement plus facile de fuir le jugement des gens plutôt que de l’affronter en face.

Réservée parce qu’elle se sent tellement mieux en faisant comme si rien ne c’était passé.

Aimée parce qu’il va entrer dans sa vie, et tout bouleversé tel un jeu de quille…

Une fille timide peut cacher tellement plus. Il faut juste qu’une personne prenne la peine de le découvrir.

Mon avis : Premier livre de l’auteur que je lis. J’aime beaucoup la couverture, je la trouve très belle. Je vais pas faire un suspense immense, j’ai passé un très bon moment.

On va suivre Eleonore, qui est extrêmement timide. Les épreuves du passer l’ont rendu ainsi, et les gens se moquent d’elle à cause de ça. Mais tout va changer pour elle quand un nouveau garçon, Jason, débarque dans son lycée et dans sa vie.

Alors, je vais dire en premier les défauts que j’ai trouvés à ce livre, car il y en n’a quand même pas mal. Tout d’abord les fautes d’orthographe et les lettres manquantes. Et c’est arriver plusieurs fois dans le livre. Je ne lis pas souvent des romans des éditions Hachette, donc je ne sais pas si c’est propre à cette maison d ‘éditions, ou bien au livre seulement.

Ensuite, l’auteur ne tourne pas très bien ses phrases, et parfois j’ai dû relire plusieurs fois afin de comprendre le sens. Eleonore est un personnage très naïf, et ça m’a plusieurs fois fait hausser les yeux au ciel et je me suis dit « non mais ouvre les yeux » . Le côté naïf est mignon au début, mais au bout d’un moment c’est trop. Jason m’a très énervé au début du roman, sa façon de parler d’Eleonore et des filles en général. Il pense que ce sont des jouets. Mais contre toute attente, au fil du roman on s’attache à lui, on le voit évoluer et c’est un personnage que j’ai finalement adoré.

L’auteur aborde à la perfection le sujet de la timidité. Pour avoir était dans ce cas étant plus jeune, je sais à quel point les sentiments d’Eleonore sont vrai. Et à quel point il est difficile de lutter contre ça. Je me suis beaucoup retrouvée à travers ce personnage, et c’est ce qui a fait que cette lecture est devenue complètement addictive.

Malgré tous ces défauts, ce livre est superbe. J’ai passé un très très bon moment et ça m’a donner envie de découvrir tous les autres livres de l’auteur.

Je vous le conseille vivement.

Calendar Girl Mars :

calendar-girl,-tome-3---mars-868151-264-432.jpg

Auteur : Audrey Carlan

Éditions : Hugo roman

Pages : 155


Résumer : Avant de s’envoler vers sa prochaine mission, Mia retourne à Las Vegas où elle retrouve sa sœur et sa meilleure amie. Elle en profite pour aller rendre visite à son père qui est toujours dans le coma. Elle a également rendez-vous avec son usurier pour lui remettre le deuxième versement de sa dette, et cette rencontre n’est pas des plus sympathiques ! Mais la voilà déjà dans un avion, direction Chicago, pour y retrouver le bel Anthony Fasano, propriétaire d’un restaurant italien.

Mon avis : Mon rendez-vous mensuel avec Mia c’est encore une fois très bien passer. J’ai très hâte à chaque fois de me replonger dans cet univers et de savoir ce qui va lui arriver, et pour qui elle va devoir travailler.

Dans ce tome-ci, Mia va revoir son père, sa sœur, ainsi que sa meilleure amie. Et ensuite, elle va évidemment rejoindre son nouveau client, qui cette fois-ci, est le propriétaire d’un restaurant italien très bien renommer. Une rencontre assez particulière pour la belle Mia, mais qui, comme les fois précédentes, va lui donner de l’expérience et la faire changer et évoluer. Les personnages de ce tome mon beaucoup plus, plus que dans le tome précédent.

Mia est toujours fidèle à elle-même, malgré les expériences qu’elle vis et qui la change, elle garde son fort caractère et sa détermination et c’est ça qui me plaît chez elle. C’est vraiment un personnage atypique et attachant. Car malgré une apparence forte et fière, elle a évidemment ses faiblesse, et c’est cela qui la rend humaine. Le thème abordé ce mois-ci est très important selon moi, (je ne vous dis pas c’est quoi car c’est plus drôle si vous le découvrez par vous-même), c’est quelque chose qui malheureusement de nos jours n’est toujours pas très bien vu, alors que pourtant ça devrait être normal !

Pour l’instant, il n’y a pas une seul fois où je me suis ennuyée en lisant ces petit livre et ça j’apprécie beaucoup. J’espère que l’auteur va continuer sur cette lancée et que les tome suivant soit aussi bien voir mieux que les premiers.